Connect with us

Hey ! une recherche ?

conseils assurances

Assurance Auto pour conducteur malussé : que faut-il savoir ?

Vous accumulez trop de malus automobile au cours de vos années de conduite ? Il se peut que votre assureur résilie votre contrat. Il vous sera donc très difficile de trouver un contrat d’assurance. L’assurance malus est désormais disponible pour accompagner les conducteurs malussés.

Auto : assurance malus

Un malus trop élevé entraîne une résiliation de votre contrat par votre assureur en raison de la sur-sinistralité. Néanmoins, certaines compagnies d’assurances se sont spécialisées dans la prise en charge des conducteurs malussés. En effet, la multiplication des sinistres et la conduite en état d’ivresse sont autant de facteurs responsables de la résilience d’un contrat d’assurance auto. Le statut de jeune conducteur peut également être un motif de résilience d’un contrat assurance auto.

Il convient quand même de rappeler que les sinistres qui n’engagent pas la responsabilité du conducteur n’entraînent pas de malus. C’est le cas par exemple des vols de voiture, des bris de glace, des catastrophes naturelles, des actes de vandalisme et des incendies. Certains accidents surviennent au moment où la voiture est stationnée. Ceux-ci n’agissent pas sur votre coefficient quand vous êtes bien garé à l’endroit prévu pour cela.

Les formalités à remplir

L’assurance malus est la solution pour les conducteurs malussés. La démarche de souscription est pratiquement la même que pour un contrat d’assurance classique. L’automobiliste doit juste fournir quelques documents. Ce sont :

  • la copie de la carte grise du véhicule,
  • la copie du permis de conduire,
  • et la copie du relevé d’information de l’ancien assureur.

Une fois les formalités remplies, l’assurance malus vous permettra de bénéficier des services sans avoir à payer des primes exorbitantes. Par ailleurs, une assurance auto malus est accessible à un conducteur même quand celui-ci a des antécédents aggravants. Au nombre de ces antécédents, on distingue l’annulation de permis, le retrait du permis, les sinistres, etc.

Comprendre le bonus-malus

Afin de circuler sur les routes, il faut avoir une assurance. Toutefois, certains conducteurs ayant connu divers sinistres font l’objet d’une résilience de contrat de la part de leur assureur. Ainsi, ils ont du mal à souscrire une nouvelle assurance. Il convient alors de comprendre avant tout le système de réduction-majoration de la prime d’assurance avec le bonus-malus. Celui-ci sert à récompenser les conducteurs exemplaires et à sanctionner ceux qui sont responsables de nombreux sinistres. Le calcul du bonus-malus tient compte des antécédents du conducteur au cours des treize dernières années.

C’est grâce au bonus-malus que la prime d’assurance auto évolue chaque année. La compagnie d’assurances considère les différents accidents responsables constatés durant 1 an précédant de 2 mois l’échéance annuelle de l’assurance. Dans le cas où l’automobiliste ne provoque pas de sinistres, il obtient un bonus qui réduit de 5 % sa cotisation annuelle. En outre, lorsque celui-ci a connu un ou plusieurs accidents responsables, son malus augmente de 25 % par sinistre sa prime d’assurance. C'est ce qui l’obligera à payer une prime exorbitante ou à chercher une autre compagnie d’assurances.

Mais les compagnies d’assurance classiques peuvent ne pas l’accepter. Alors, la seule alternative dont il dispose est la souscription à un contrat d’assurance avec malus. C’est un service qui convient parfaitement aux assurés blacklistés par des compagnies d’assurances.

L’assurance auto malus est indispensable aux conducteurs en situation d’accidents responsables dont le contrat a été résilié par une compagnie assurance.

Copyright © www.coach-assurance.com/